Osso Bucco alla Gremolata et Risotto Milanais

Je me suis retrouvée près de 15 jours avec le dos bloqué. Saleté de nerf sciatique …
Impossible de rester assise plus de 15 minutes, impossible de se lever sans une profonde réflexion sur le « comment-faire ? » … Impossible de faire pleins de petits gestes simples, dont la cuisine !
Les premiers jours, j’ai du les passer obligatoirement couchée. J’ai donc passé le plus clair de mon temps dans mon lit  entre Cooking Mama et Cuisine TV. Je me suis aussi plongée dans différents livres et magasines de cuisine, qui m’ont tous inspiré pour mon retour en cuisine.
Food, quand tu nous tiens … Je suis une foodista, je l’assume !

Actuellement, je suis dans une « période » italienne … un peu comme un peintre ou un poète. Comme un enfant ? oui aussi … Plutôt !
Je n’avais jamais fait d’osso bucco. Quand j’étais enfant je n’aimais vraiment pas ça. Rien que l’idée de manger de la moelle, des nerfs des tendons, mes poils se hérissaient.
A presque 30 ans, il était temps de passer le cap.

.

Osso Bucco alla Gremolata et Risotto Milanais Osso Bucco alla Gremolata et Risotto Milanais

.

Il vous faut

- 3 tranches de jarret de veau
- 1 oignon
- 2 gousses d’ail
- 2 carottes
- 3 branches de céleri
- Un morceau de zeste de citron non traité
- 2 anchois au sel
- La croute de votre morceau de parmesan
- 50 g de farine
- Huile d’olive
- 1 verre de vin blanc
- Le jus d’un citron
- 1/2 litre d’eau
- 1 bouquet garni
- sel, poivre

Au moment de servir

- Persil plat ciselé
- le zeste d’un citron non traité

Pour le risotto

- Huile d’olive
- 250 gr de riz arborio
- 2 échalotes émincées finement
- Un verre de vin blanc
- 80 cl de bouillon de légumes
- Safran
- 50 gr de beurre doux
- 4 cuillères à soupe de parmesan
- Sel et Poivre

.

Osso Bucco alla Gremolata et Risotto Milanais

.

Détaillez les carottes, le céleri, l’oignon et l’ail en petits dés.
Zestez le citron et prélevez le jus.
Farinez les morceaux de jarret.
Dans une cocotte, faites revenir les morceaux dans de l’huile d’olive. Faites bien colorer sur toutes faces.
Réservez hors du feu.
Ajoutez les légumes et faites revenir quelques minutes. Déglacez avec le vin blanc et le jus de citron.
Ajoutez le morceau de zeste de citron, le jus, les anchois et la croute de parmesan.
Déposez les morceaux de veau et couvrez avec de l’eau. Ajoutez le bouquet garni et enfourner pour 1h45 à 160° en surveillant régulièrement.

Pour le risotto, dans une sauteuse, faites chauffer de l’huile d’olive. Y faire revenir les échalotes, puis le riz.
Déglacez avec le vin blanc. Poivrez. Ajoutez peu à peu le bouillon de légumes. En milieu de cuisson, ajoutez du safran.
Lorsque le risotto est prêt, ajoutez peu à peu 50 gr de beurre doux et enfin 4 cuillères à soupe de parmesan.

Pour l’osso bucco, en fin de cuisson, ôtez les morceaux de veau et laissez réduire la sauce d’un tiers. Ôtez le morceau de zeste de citron.
Mixez la sauce au plongeur. Salez et poivrez (Liez à la Maïzena si nécessaire).
Plongez le veau dans la sauce et laissez réchauffer à feu doux.

Récupérez les filaments de zeste de citron. Hachez le persil plat. Parsemez-en le veau et servez avec le risotto.
.

.

12 réflexions au sujet de « Osso Bucco alla Gremolata et Risotto Milanais »

  1. Ping : Les tweets qui mentionnent Osso Bucco alla Gremolata et Risotto Milanais | In the Food for Love -- Topsy.com

  2. Ah voilà une belle recette que je vais cuisiner ce dimanche.. Les photos sont toujours belles et appétissantes.

    J’espère que votre dos vas mieux..

    Continuer à nous donner des idées de bien être..

    Merci.

  3. Alba Pezzone est une petite fée de la cuisine !^^
    J’ai vu cette recette sur cuisine TV elle m’avait effectivemtn l’air savoureuse !

    • J’ai fait un « mix » avec la recette d’Alba Pezzone et avec celles que j’ai trouvé dans deux de mes livres de cuisine italienne !
      J’étais surprise du résultat, c’était vraiment pleins de saveurs et fin !

  4. bon courage pour ta sciatique. j’ai souvert 3 mois affreusement d’une névralgie cervico bracciale (sciatique du bras) et je n’avais aucune position d’agréable : ni couchée ni debout ni assise. un cauchemar. je te plains.
    C’est assez osé de manger un osso bucco avec un risotto qui souvent se suffit à lui seul. L’osso bucco à la gremolatta est mon plat de viande préférée. Impossible d’y résister.

  5. Ping : Lasagnes à la Courge, aux Epinards et au Pesto

Laisser un commentaire