Croque Polenta

Je recherche du travail depuis plusieurs mois déjà. Je précise que je recherche un poste en temps complet ... Non, parce que 10h par semaine, je l'ai fait quelques mois mais ça ne paie ni les factures, ni le contenu des assiettes que vous voyez en photos.

La semaine dernière, j'ai passé un entretien. Dans une "école", comme je le souhaitais, sur un poste administratif, ça tombe bien j'ai un peu d'expérience ... J'en suis sortie, comment dire, dépitée ? démoralisée ? Ouais, un peu ça ... Au bout de la rue, je chouinais, à l'arrêt de tram j'appelais ma mère. On a eu beau me dire que non, c'était certainement une fausse idée, que si ça se trouve je ne les avais pas tant foiré que ça ces tests informatiques et administratifs. Eh bien si, parce que bien sûr dans ce genre de cas, votre interlocuteur ne vous rappelle jamais ... ni pour vous dire que vous n'avez pas été l'élue du casting et encore moins pour vous dire ô combien vous avez fait n'importe quoi ! Je ne sais pas ce qui est le plus dommage d'ailleurs ...

J'avais déjà passé un entretien comme ça. Mais à ce moment là, je savais que j'allais passé des tests et j'étais en poste. Je m'étais mis beaucoup moins la pression. Ils ne m'ont jamais rappelé non plus ... et je pense qu'ils doivent encore bien se poiler avec la lettre que je leur ai écrite . Enfin, recopiée ... une lettre type compte rendu médical ... j'ai du inventer des mots je pense ...
J'ai eu beau regarder pas mal d'épisodes d'Urgences pourtant. J'en rigole encore ...

En définitif, je suis toujours la reine de la loose au niveau de la recherche d'emploi. Je vais finir par vraiment croire que je suis une handicapée de l'entretien d'embauche. Pourtant, quand je travaille, je me débrouille, je bosse ... Je ne suis plus autant "handicapée". Mais je ne sais pas me vendre, tout simplement ...
Prochain recrutement, je viendrai avec une boite de biscuits sous la coude, peut être que ça marchera. Non ?

Alors pour me réconforter un peu et nous replonger quelques mois en arrière, en vacances, près de la mer, j'ai ressorti les saveurs italiennes de leur placard (recette issue d'un Vie Pratique Gourmand) .

.

.

Il vous faut, pour deux personnes :

- Une tasse de polenta
- 30 cl d'eau
- 20 cl de bouillon de veau (ou légumes)
- Origan séché
- Une demi aubergine
- Huile d'olive
- 6 à 8 tranches de Jambon cru italien ( sans gluten, sans lactose, acheté en Allemagne)
- Mozzarella râpée
- une poignée de pignons de pin
- Poivre noir du moulin

Préparez votre polenta: Faites chauffez l'eau et le bouillon ensemble. Quand l'eau frémit, ajoutez y la semoule, mélangez jusqu'à ce que tout épaississe. Parsemez d'origan. Versez dans des petites moules individuels huilés légèrement. Laissez refroidir et placez au frais quelques heures.

Tranchez votre aubergine finement, grillez le tout à la poêle dans de l'huile d'olive. Réservez.

Dans un plat, démoulez les dômes de polenta. Coupez les en deux dans le sens horizontal. Mettez une ou deux tranches d'aubergine, du jambon cru et recouvrez. Mettez un peu de mozzarelle râpée, du jambon cru à nouveau et finissez par une poignée de pignons.

Enfournez pour 25 minutes à 180°.
J'avais prévu 3 dômes par personnes, servis avec une salade verte.

.

.

9 Responses

  1. Flo
    Comme déjà discuté ensemble auparavant, je trouve ça débile de demander aux gens d'être une autre personne en entretien, au lieu de constater de leur professionalisme et compétences en poste par ex ... peu de recruteurs le font, car ça demande... des sous, et oui toujours eux lol En attendant garde moi un croque polenta, moi je craque ;-) Bisous !
  2. une handicapée professionnelle de la loose en entretien... on fait un club? savoir se vendre, je rêverai bien d'une formule magique qui m'éviterai déjà de parler à voix basse et à accepter qu'i est normal de me payer quand je travaille... je t'envoie plein de bonnes choses pour que tout cela s'arrange... et des tartes aux figues, si tu veux... à partager avec une bonne tasse de earl grey... en attendant le mois d'octobre et son rendez vous automnal avec impatience, je note des dômes trop jolis à la polenta... du courage et des bisous!
  3. Flo: Pourtant il y a l'Evaluation en Milieu de Travail qui ne coute rien à l'entreprise recruteuse, vu que tout est pris en charge par l'ANPE et l'ASSEDIC ... Et dire que j'en ai parlé lors de mon entretien, c'est certainement une autre nana qui doit y passer actuellement ! Les chéchés: Oui montons gaiment un club ! On aura l'occasion d'en parler d'ici peu de temps ... Octobre va vite passer et vous aurez vite un pied à Strasbourg ; ) Bisous :o**
  4. Elo
    Ma belle, arrête de te dévaloriser (ouais je sais ça pue la phrase toute faite mais toi tu sais que je ne suis pas de celles qui s'emmerdent à sortir des phrases toutes faites pour être polie). Je te souhaite de tout coeur une belle issue avec un poste qui te convienne et qui paie ton jambon fumé. N'empêche que pour le moment je rigole en me souvenant de ton passage à l'entretien où tu as écris cette lettre médicale MDR.... Je te fais plein de bisous!!! Rabbie Jacob
  5. Super jolis ces croques!! Bonne journée.
  6. Ne te décourage pas! Rechercher un emploi n'est pas une tâche facile, et cela pour tout le monde... Ta recette est très sympa! Ces petits Croque Polenta doivent être succulents! Bises et tout de bon, Rosa
  7. Bon courage pour cette recherche d'emploi. EN tous cas ces petits croques polenta ont du te remonter (un peu) le moral. Je vais essayer!
  8. Moi aussi je veux bien faire partie du club des nul(le)s à l'entretien. Et pourtant, les employeurs qui m'ont quand meme fait confiance, ils ne voulaient plus me laisser partir après. Bon j'ai la chance d'avoir un travail pour le moment, car y'avais pas d'entretien, juste un test. Je te souhaite bonne chance pour les prochains :-) Et merci pour cette recette, fan de polenta que je suis, je tenterai ca un de ces quatre.
  9. ça doit etre vraiment savoureux

Leave a comment